Catégories
La fabrique d'actualités

Design thinking : une ressource pour manager les projets et accompagner le changement

Design thinking : un terme galvaudé ?

Apparu aux États-Unis dans les années 80, le Design thinking (ou « la pensée design » en vieux français) est devenu un buzz word  très en vogue en ces temps de mutation de notre société et de transformations digitales et managériales dans les entreprises. Tout le monde fait du design thinking : entreprise, star’up, collectivité, administrations… On lit même que ce serait LA recette miracle pour « créer-de-l’engagement » et « remettre-l’humain-au-centre », au même titre que les méthodes agiles et autre lean management.

Chez cooper’activ, nous pensons qu’au delà de l’effet de mode, le Design thinking est un vecteur de transformation des organisations puissant à condition de ne pas en faire une METHODE miracle, mais plutôt une façon de penser et d’agir qui permet d’agir sur le système de travail, favorise les interactions sociales et permet de passer de l’idée à l’action très rapidement.

Le design thinking développe le croisement de points de vue différents sur une même problématique, la créativité individuelle et collective, l’apprentissage par l’expérience, la confrontation des représentations et du réel, la culture de l’erreur apprenante, la prise de décision rapide. Le processus qu’il généré apporte une réponse efficiente à un environnement est toujours plus complexe, incertain et instable.

Le design thinking n’est pas nouveau, ses origines remontent au XIXe siècle. C’est un héritage du design industriel qu’un designer de talent appelé Tim Brown a remis sur le devant de la scène.

Penser & Faire ensemble, pour mieux lever les résistances et faciliter la construction d’un changement

D’abord, ce n’est pas une méthode…..

Le design thinking est comme son nom l’indique la pensée, l’état d’esprit, des designers et non pas une méthodologie comme on le lit souvent. C’est une culture, une vision, une manière d’appréhender la complexité et l’incertitude en cultivant l’empathie pour ensuite imaginer et développer concrètement des solutions pertinentes aux dysfonctionnements identifiés.

L’ambition, dès l’origine, était de briser l’approche traditionnelle « en silo » et de mixer au plus tôt les différentes compétences, et notamment celle des ingénieurs, du marketing et du management pour concevoir des nouveaux produits ou services.  

Aujourd’hui, en 2020, le modèle historique pyramidal ne fonctionne plus. Nous sommes entrés dans un modèle de réseaux sociaux et d’interactions sociales et sociétales permanentes. Il devient donc désormais vital d’intégrer les sciences humaines et sociales à toutes les étapes de développement d’un produit/service.

Une approche managériale par l’innovation

Le Design thinking est une approche managériale de l’innovation enracinée dans des pratiques issues de la première révolution industrielle et développées depuis avec succès. Particulièrement pertinente dans une époque qui cherche un nouveau modèle de management adapté à la globalisation multipolaire et aux révolutions socio-techniques diffusées en réseau, cette pensée commence à trouver des espaces pour être développée, enseignée et pratiquée.

Le Design thinking invite à modifier en profondeur ses pratiques organisationnelles et à mettre en place un processus de résolution de problématique et d’innovation qui suppose de : ­

  • Diversifier ses équipes, socialement, techniquement, fonctionnellement et culturellement ; ­
  • Adopter un mode projet transversal avant même le lancement, et d’en respecter les temps de phase et le calendrier ; ­
  • Mettre en place un système de veille interne et externe solide;
  • Partager les informations ;
  • Échanger lors d’un cycle de temps forts en équipe (formations, séminaires, journées thématiques, déplacements et Learning expédition…)  ; ­
  • Délivrer le retour d’expérience du projet auprès de tous ses acteurs et ses parties prenantes.

Cet état d’esprit s’incarne dans une démarche avec des valeurs, des convictions, des compétences et des outils.

Nous nous mettons pleinement au service de vos objectifs en intégrant vos enjeux et vos contraintes. Notre accompagnement et nos outils sont toujours conçus sur-mesure.

Une approche interdisciplinaire

Nous travaillons avec un réseau d’experts qui partagent nos valeurs et nos convictions. Ils peuvent être prospectiviste, anthropologue, ethnologue, psychologue, ergonome, expert en développement durable ou en santé au travail, architecte, qualiticien, mathématicien, codeur, data scientiste, ou philosophe. Mais ils peuvent être aussi comédien, plasticien, photographe, chorégraphe, ou musicien. Ce que nous créons, c’est un éco-système à la fois inspirant et productif. 

Ce que nous partageons avec cet éco-système, ce sont des convictions et des engagements qui nous permettent d’avoir un impact fort :

  • le sens prime sur les processus qui priment sur les outils,
  • donner du sens à l’écart entre le travail prescrit et le travail réel (ce qui « normalement » aurait dû arriver) 
  • agir avec humilité et empathie car les personnes sur le terrain, confrontées à la problématique, sont les mieux placées pour questionner un problème et le résoudre
  • donner leur juste place aux experts, qui ont une mission majeure, celle de transmettre leurs savoirs aux autres
  • avant d’aller à la solution, passer du temps à questionner la problématique
  • bien écouter les acteurs de la situation, mais aussi les aider à faire émerger des émotions, des représentations, à mettre en conscience en utilisant souvent des objets intermédiaires, comme le jeu ou l’art.

FAIRE ENSEMBLE, UNE SOLUTION QUI A DU SENS EN UN TEMPS COURT

La promesse de Cooper’activ : aboutir de manière efficace et rapide à l’achèvement d’un produit ou d’un service, en restant centré sur l’ensemble des utilisateurs, qu’ils soient les bénéficiaires de la solutions, ou les salariés en charge de sa mise en oeuvre

L’atout de notre méthode : Activer la solution en vrai, par le prototypage des idées. Chaque idée doit prendre une forme pour être mieux visualisée, être testée et améliorée. Cela implique pour les groupes de quitter les concepts pour aller à l’opérationnel, d’aller à l’essentiel en donnant à voir la solution.

Une image contenant assis, horloge, portable, homme

Description générée automatiquement

10 bonnes raisons de mobiliser le design thinking pour manager les projets et accompagner le changement 

  1. Développer la créativité 
  2. Prendre en charge et résoudre des problématiques réelles
  3. Accélérer l’innovation 
  4. Renforcer l’esprit d’équipe en s’appuyant sur l’intelligence collective, 
  5. Favoriser la transversalité entre les équipes
  6. Développer la culture du FAIRE ensemble
  7. Faire entrer l’agilité dans les « modes de faire » quotidiens de l’entreprise ou de la collectivité,
  8. Développer la culture de l’erreur apprenante, de l’itération, de l’amélioration par l’usage
  9. Installer l’empathie dans les pratiques et dans la relation pour mieux se centrer sur l’utilisateur 
  10. Modifier les relations interpersonnelles entre les acteurs impliqués dans le processus de création. 

Venez tester lors d’un atelier de 30 minutes

– Rendez vous à Preventica LYON – Eurexpo – MARDI 29 SEPT.  15H30-16H00  SALLE AP1 – MERCREDI 30 SEPT.  13H15-13H45   SALLE AP1

https://www.preventica.com
Catégories
La fabrique d'actualités

cooperactiv au 3ème prevhackthon à Paris

[siteorigin_widget class= »LSOW_Hero_Image_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »LSOW_Icon_List_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »LSOW_Heading_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Sydney_Image_Widget »][/siteorigin_widget]